SAUBENS

Témoignage d’une bénévole : Dispositif d’accueil des enfants lors de la grève du 26 Janvier 2016.

ATTENTION ECOLE

QUE FAIRE en CAS de GREVE !!!

 

A l’annonce de la grève, une semaine avant, la directrice de l’ALAE et l’adjointe au maire, Mme ROUILHET ont mené une analyse de la situation.
Du fait d’un effectif réduit, les ressources non-grévistes de la CAM seront recentrés sur l’école primaire pour assurer la restauration du midi et un accueil réduit le soir. Ceci a permis d’identifier  rapidement les créneaux à compléter sur l’école maternelle pour les familles n’ayant pas d’autre possibilité d’accueil.
– « J’ai été contactée par courriel pour me positionner sur les créneaux soit du matin 7h45-8h45, soit du midi 11h45-13h45, soit du soir 16h-17h. » nous explique une des 10 bénévoles du vivier. Ils ont été 6 à se positionner sur les créneaux. – « Comme tous les autres parents de maternelle, j’ai reçu le mot dans le cartable pour inscrire mon enfant pour les services de restauration et de garderie ce jour-là. C’était facile : un simple mail ou coup de téléphone à la mairie ! »
Grâce à cette étape clé, Mme ROUILHET a pu confirmer le besoin réel en ressources bénévoles pour le jour J, pour répondre aux besoins de quelques familles qui n’ont aucune autre alternative  (amis, famille) pour gérer la situation : 1 élue pour la garderie du matin, 2 bénévoles + 1 élue pour le créneau du midi, 1 bénévole + 1 élue pour la garderie du soir.
– « J’ai tout de suite trouvé ma place pour encadrer le repas froid du midi, l’élue étant là pour nous orienter et nous conseiller. Les enfants étaient contents d’avoir des chips ! … et je suppose que les parents concernés étaient soulagés d’avoir cette solution mise en place ! Je me suis sentie vraiment utile ! »

 

 

– « Je préfère donner 2 heures de mon temps 1 fois par an, plutôt que de négocier  avec mon employeur à chaque fois pour garder mes enfants le midi et le soir ! » nous confie un autre parent du vivier.
Vous aussi, rejoignez le vivier ! C’est grâce à un grand nombre de bénévoles que le dispositif peut être efficace et peu contraignant pour chaque bénévole ! Contactez l’accueil mairie ou Mme  ROUILHET.
Le saviez-vous ? Ce dispositif est totalement indépendant du « service minimum d’accueil » déclenché par la ministère de l’éducation lors des grèves des enseignants. Il ne concerne que les grèves du personnel encadrant de la CAM. C’est une volonté propre à l’équipe municipale d’offrir une solution aux familles dans la nécessité.
Ce service ne peut fonctionner que si seules les familles n’ayant aucune autre solution de garde y font appel : en effet, le vivier de bénévoles n’est pas dimensionné pour encadrer les 107 enfants de la maternelle. Nous remercions les bénévoles, mais aussi toutes les familles qui se sont organisées individuellement !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
Page précédente